QUI SOMMES-NOUS ?

BONJOUR  ET BIENVENUE DANS VOS ESPACES LIBRES SAVOIRS !

 

Les ESPACES LIBRES SAVOIRS (ELS) sont l’un des éléments clés du service public de proximité en matière de formations aux savoirs de base initiés et développés par la Région Centre Val de Loire.

Nous sommes là pour vous guider, et vous conseiller, pour que selon votre profil vous puissiez trouver la formation qui vous correspond.

Choisissez l’ELS le plus proche de chez vous.

Blois Romorantin Vendôme

 

 

Vous êtes actuellement sur la page des actualités. N’hésitez pas à consulter les nouvelles qui pourraient vous concerner.

Le Visa Compétences Professionnelles à l’AFEC de Blois en septembre 2017

L’AFEC de Blois propose, à partir de septembre 2017, des Visas Compétences Professionnelles. Ces formations permettent d’apprendre ou de réapprendre les savoir-être professionnels et les comportements attendus par les employeurs.

Réunions d’informations collectives :

– 08/09/2017 à 14h00

– 14/09/2017 à 9h00

thumbnail of fiche competences pro

Renseignements et inscriptions : 02 54 78 78 41 ou blois@afec41.com

11 rue du 19 mars 1962 – 41 000 Blois

Espaces Libres savoirs : première rencontre de 2017

Tous les Espaces Libres savoirs ont répondu présent à l’invitation du Conseil régional le 4 juillet dernier à Orléans. L’occasion de faire le point sur la mise en œuvre des Visas, désormais rénovés, en cette fin de semestre 2017.

Mardi 4 juillet. Dans les locaux du GIP Alfa Centre – Val de Loire à Orléans, l’ensemble des ELS étaient présents pour la première rencontre des Espaces Libres savoirs de 2017. En tout, une trentaine de personnes – représentants d’Espaces, de la Région et membres de l’équipe d’animation et de professionnalisation – ont participé à la réunion d’échanges.

Dans un premier temps, la rencontre a permis de faire le point sur la réalisation des Visas du premier semestre. Il a alors été évoqué la question de la mise en œuvre, pour certains territoires, des Visas Compétences pro et Eco-citoyen (environnement, hygiène et sécurité) : il s’agit de faire comprendre aux partenaires ce qu’il est possible de faire avec cette formation. « Ils ont de nombreux dispositifs à leur disposition, a noté un ELS. Face à cette situation, il faut expliquer et réexpliquer régulièrement ce que sont les Visas et clarifier leurs contenus. » Un autre ELS a suggéré, pour le Visa Compétences pro, de travailler avec les branches professionnelles. « Il est peut-être intéressant d’indiquer aux entreprises que ce Visa peut aider à développer les savoir-être et savoir-faire de leurs employés. »

Lors de ce premier semestre, les ELS ont mis en exergue l’hétérogénéité des sites, territoires et niveaux d’intervention des organismes de formation (OF) : certains OF ont déjà épuisé leur effectif de Visas à dispenser alors que d’autres organismes n’ont pas encore commencé à en faire. Face à ce problème la Région a rappelé la démarche de réseau engagée autour de ce dispositif et les missions attendues des ELS. « Il est nécessaire que les ELS d’un même territoire communiquent plus entre eux. Il faut aussi qu’ils formalisent leur travail de fédération des énergies afin de mieux organiser, avec les partenaires locaux, la réponse aux besoins et de rendre plus lisible l’offre régionale de formation sur leur territoire en créant un catalogue local commun. Pour que, par exemple, les partenaires sachent où trouver les organismes qui dispensent des Visas avec des effectifs encore disponibles. »

Les discussions du 4 juillet ont également fait émerger des problématiques qui feront l’objet de groupes de travail. Le public ciblé par les savoirs de base en général et les Visas précisément, est parfois très fragilisé sur le plan social avec une grande précarité au niveau du travail et de l’insertion professionnelle. Cela génère une volatilité de ces publics, avec des parcours fragmentés qui induisent parfois des ruptures et des abandons. Il sera ainsi mis en place des ateliers d’accompagnement afin de travailler sur les méthodes et moyens pédagogiques pour réduire ces phénomènes et l’absentéisme des apprenants.

 Source : https://libres-savoirs.regioncentre.fr/uPortal/espace/informations/article/4145